PIERRE-ALEX

pierre-alex

Chaque année, Pierre-Alex. ressent le besoin de partir plusieurs mois rencontrer d’autres cultures, souvent dans des pays du Tiers-Monde afin de comprendre quels sont, chez l’homme, les processus à l’origine de ses comportements, de ses souffrances, de ses croyances. Pierre-Alex. est conscient qu’il ne peut pas changer le cours des choses. Mais il est un Artiste. Et un Voyageur. Comme ses illustres prédécesseurs, il nous offre, nous confie, ses tableaux en guise de témoignage et questionnement.

« Dans mes voyages, je me laisse guider par mes rencontres, cette proximité va me permettre de mieux comprendre le mode de vie, mais aussi le fonctionnement d’un pays. J’aime l’authenticité, le vécu, c’est uniquement de cette façon que l’on peut avoir une démarche artistique sincère. Ainsi tout est source d’inspiration ; des murs délabrés à Cuba, aux cabanes en tôle rouillée en Inde, aux coutumes souvent extravagantes, à la domination de l’homme sur l’homme et sur l’environnement, aux communautés d’intérêts, aux croyances figées… Il suffit d’observer le monde dans lequel nous vivons pour que les idées se bousculent à l’infini et s’apercevoir que chaque civilisation est une tentative, une expérimentation de vie qui a souvent ses contradictions et ses propres limites. L’idée principale c’est que j’élabore mes tableaux avec des techniques très différentes : acrylique, crayons, collage, couture sur bois, papier, toile… Et surtout avec des impressions ressenties au fil de mes voyages : Cuba, Indonésie, Cambodge, Inde… J’essaie par la suite de restituer ces ambiances dans mon travail par touches superposées. »

oeuvresvendues