Né en Savoie en 1986, fasciné par la culture du Street art et le hip-hop, Graffmatt se définit comme un « artiste peintre de fibre urbaine ». Si son inspiration nait des façades de rues, de photos ou portraits qu’il croise, elle émerge tout autant des musiques qu’il écoute en travaillant.

Certaines sonorités l’incitent à utiliser des teintes sombres, tandis que d’autres le pousseront vers des couleurs vives.

Il aime profondément travailler la forme de ses supports et utilise les matériaux de la rue ; les magasins environnants sont souvent une excellente source de récupération d’objets.

Figuratives et expressives, ses œuvres sont exécutées en deux temps : « D’abord l’élaboration dynamique d’un fond abstrait/graffiti et ensuite un travail plus en détail et plus calme, contrastant alors avec l’arrière-plan ».